Athlétisme- El Hadji Amadou Dia Bâ – « Pourquoi je veux être président ! »

 Seul médaillé olympique sénégalais jusque-là après les J.O de Séoul en 1988, El Hadji Amadou Dia Bâ a officiellement déclaré ce lundi , sa candidature à la présidence de la fédé d’athlétisme

 

Ces échéances prévues le 16 décembre 2017 verront en lice trois candidats. Il s’agit de Sara Oualy président de la section athlétisme de l’AS Douanes et vice président depuis 8 ans de la fédération sénégalaise d’athlétisme dirigée par Momar Mbaye qui s’est le premier signalé.

Le 2e candidat déclaré est Cheikh Tidiane Boye ancien champion du monde militaire et le 3e ce lundi n’est nul autre qu’El Hadji Amadou Dia Bâ médaillé d’Argent aux J.O de Séoul en 1988.

Directeur du centre régional de Dakar ( CRD), le champion de France au 400 m haies en 1991, diplômé de l’INSEPS de Paris en 1989 et ancien entraineur de l’équipe nationale d’Arabie Saoudite de 1997 à 2000.. explique les raisons de sa candidature.

« Je suis porté par le comité de relance de l’athlétisme sénégalais qui, composé de personnes et de personnalités ressources de l’athlétisme  s’est engagé à remettre l’athlétisme sénégalais sur les rails » a t-il déclaré.

A l’en croire : « notre constat est clair, cette discipline qui a valu au Sénégal de nombreuses satisfactions est aujourd’hui morte. Elle a perdu de son élan et de sa superbe. L’athlétisme sénégalais a besoin d’être fortement secoué avec une bonne formation des athlètes et des encadreurs, en passant par des compétitions de haut niveau , la relance de la discipline à l’école et chez les militaires et paramilitaires. Tout cela sur la base d’infrastructures et d’équipements modernes de nature à favoriser une meilleure pratique de la discipline »

En piste donc, le comité qui a porté El Hadji Amadou Dia Bâ compte dans ses rangs d'éminentes personnalités de la discipline dont entre autres, la médaillée mondiale d’Edmonton en 2009 Amy Mbacké Thiam,  El Hadji Amadou Gackou détenteur depuis 49 ans du record du 400 m plat, le capitaine Mamadou Sarr ( 4e au J.O de 1976)…entre autres.

Une bonne palette de spécialistes de la discipline qui « ambitionnent » de porter El Hadji Amadou Dia Bâ le 16 décembre prochain à la tête de la fédération d’athlétisme, pour une relance définitive de cette discipline.

Pari sportif : comment jouer ?

  1. Version Française
  2. Version Wolof