Formation- 4e camp de basket - Yathi’ Breith en mode « élévation de niveau »…

  Dans une démarche participative enclenchée en février 2014 avec la mise en place de l’association Yathi’Breizh , le basketteur international sénégalais Kébir Péne, son homologue Malick Badiane et les membres venus de Rennes ont encore sacrifié à la tradition pour le 4e camp de basket au Sénégal

 

 Depuis le premier camp à Thiès il y a 4 ans, Yathi’ Breizh n’a plus lâché prise. L’association est même montée en puissance  avec au-delà du basket, d’autres actions dont l’interconnexion se fait entre Thiès et la Bretagne.

Mais pour une plus large ouverture, l’association qui avait ouvert ses portes aux jeunes de Fatick et de Foundiougne en 2016 a encore fait pareil cette année, avec des formations à Saint Louis et Foundiougne.

Ce qui selon Ivan Léziard responsable de la politique sportive de la ville de Rennes : « c’est très important ce que Kébir Péne et ses amis sont entrain de faire. Car c’est à travers le basket qu’ils forment les hommes de demain. Car le sport est devenu quelque chose d’important qui exige une formation rigoureuse »

En fait pour Ivan : «  le fait d’avoir délocalisé à l’intérieur du Sénégal certaines activités et d’approcher les jeunes et les responsables, a permis de voir la réalité du terrain et la réalité cachée. Le talent est là, les besoins restent énormes »

Enfin pense t-il : «  si les Sénégalais parviennent à s’imposer dans beaucoup de sports en Europe où le niveau est plus élevé, cela veut dire que le travail foncier est bon, il ne reste que quelques petites choses à régler ».

En tous les cas pour Kébir Péne : « les 21, 22 et 23 juillet prochains, ce sont les 50 meilleurs élèves de Thiès de la classe de 4e secondaire à la celle de CE1 en primaire, qui seront accueillis pour un camp de trois jours , avec une formation de base accrue »

En attendant le 20 juillet une trentaine d’écoles de Thiès recevront  du  matériel scolaire et autres du genre, de la part de l’association.

Pour cette présente édition comme sur le plan de la formation où le niveau a aussi été haussé, ce sont 15800 livres scolaires, des centaines de chaussures de sports, 640 ordinateurs…entre autres qui seront distribués  aux jeunes sénégalais par Yathi'Breizh.

Pari sportif : comment jouer ?

  1. Version Française
  2. Version Wolof

Newsletter