Basket- Tournoi de Maputo- Les Lions finissent " trés bien" face au Mozambique ( 60-52)

 Menés au premier quart temps à la mi temps et au 3e quart temps les Lions ont pu renverser la vapeur face au pays organisateur le Mozambique en s’imposant au finish 60 contre 52. Terminant même premier de ce tournoi

 

Il aurait été difficile de parier à l’entame de ce troisième match sur une victoire des Lions qui, dans le premier quart temps n’ont inscrit que 8 points. Et même menés à la mi temps de 8 points soit 32 contre 24.

Mais ils ont bien su revenir avec une bonne entame du 3e quart temps . Maléye Ndoye et sa bande réussissent même à 3 minutes de la fin de ce quart, à être pour la première fois devant ( 38- 36).

Sauf que cela ne changera pas le retard à la fin du 3e quart. Les Lions étaient encore à 2 points avec un score de 41 contre 39 pour le Mozambique. Le dernier quart temps décisif pour éviter une deuxième défaite en trois matches disputés, sera le meilleur que le Sénégal a livré à Maputo .

Très en verve, les Lions malgré aussi un arbitrage « maison », dominent les débats. A 1mn 30 de la fin de la partie, ils réussissent même à prendre une nette avance de 7 points ( 56- 49) avec un Xan D’Almeida qui a attendu la fin pour montrer son vrai visage. Réussissant deux tirs primés importants.

Au finish, le Sénégal réussit un excellent retour dans ce tournoi en ne perdant qu’un seul match sur trois , contre la Côte d’Ivoire .

Ce qui les replace  justement devant  la Côte d’Ivoire qui a enregistré 2 victoires. En attendant, la phase retour prévue en juin (à Dakar ou Abidjan), les Lions qui ont fini leader de ce tournoi …auront intérêt avec l’apport du coach Adidas à « changer de visage ».

En effet, durant ces trois jours de compétitions cette équipe sénégalaise n’avait rien à voir avec celle qui avait disputé l’afro basket 2017 et finit 3e sur le podium à Tunis.

Beaucoup de maladresses, beaucoup de mauvais choix avec des tirs à chaque fois ratés , aucune coordination dans le jeu. Un jeu décousu….Un Sénégal qui a encore peiné dans les tirs primés, la défense, le jeu intérieur, les rebonds…

Ce sera un tournoi qu’il faudra vite oublier au mois de juin lors de la phase retour…pour s’imposer et se qualifier pour le prochain mondial en Chine.

Certainement avec les arrivées de Gorgui Sy Dieng et autre Maurice Ndour, les rectificatifs apportés par le nouveau sélectionneur et son staff , la vapeur sera renversée sans beaucoup de problèmes.

Pari sportif : comment jouer ?

  1. Version Française
  2. Version Wolof

Newsletter