Drame de Demba Diop- L’USO accepte la sanction « provisoire », mais

 Même si la décision de suspendre leur équipe à titre provisoire, a été acceptée par les responsables de l’USO qui ce lundi ont rencontré la presse, néanmoins ils lèvent quelques équivoques liées à ce drame  qui a fait 8 morts »

 

Très ému le président de l’USO Abdoul Aziz Guéye a d’abord « commencé par regretter cette situation et présenter ses sincères condoléances aux familles des victimes de Mbour »

Notant que « la fête avait pourtant bien débuté avant que des éléments incontrôlables ont commencé à échanger des projectiles dans les dix dernières minutes, occasionnant une situation que les forces de l’ordre n’ont pas pu maitriser compte tenu de leur effectif réduit avec seulement six policiers  au niveau de la tribune découverte »

Dés lors pour le président l’équipe Ouakamoise : « il faut déplorer le manque de forces de dissuasion  au niveau de la zone de séparation des supporters et l’absence de numérotation des tickets supposés sécurisés »

Et tout en acceptant les sanctions provisoires émises contre son équipe par le comité d’urgence de la fédération de football, le président de l’USO pense que : « les responsabilités de la police, de la Ligue de football organisatrice et de la fédération de football sont aussi engagées dans cette affaire. Car il est inexact de dire que c’est Ouakam qui a commencé à lancer des pierres »

Dira t-il : «  aujourd’hui alors que l’enquête suit son cours, on est incriminé, alors qu’en plus c’est un mur qui s’est affaissé et par la volonté divine a tué ces huit personnes qui ne sont pas tués par les pierres des supporters oukamois… Nous assumons nos responsabilités , mais que les autres s’assument aussi »

Pari sportif : comment jouer ?

  1. Version Française
  2. Version Wolof