Cyclisme- Tour du Sénégal 2017- Les cyclistes sénégalais toujours derrière…

 A l’entame de la cinquième étape du tour cycliste du Sénégal 2017, le Sénégal pédale encore loin derrière. Loin des maillots jaune, vert ou blanc à pois vert.

 

A la fin de la 4e étape courue dans le circuit fermé à Thiès sur une distance de 88km, le meilleur Sénégalais Becaye Traoré était classé à la 9e place. Pour une modeste 10e place au classement général.

Ce qui dénote des difficultés du cyclisme sénégalais avec deux équipes en place (A et B)  qui sur ses propres pistes, pour ne pas dire à domicile, joue les seconds rôles.

Ce qui à trois étapes de la fin, risque de ne pas trop changer. Tant la différence entre les coureurs sénégalais et ceux des autres équipes en place, sur le plan de la gestion personnelle, de la gestion des équipes, de l’équipement et des moyens en place…est grosse.

Le plus gros événement au niveau local,  où participent les cyclistes sénégalais c’est ce tour du Sénégal. Un tour qui est  assujetti aux possibilités de l’éternel organisateur et président de la fédération sénégalaise de la discipline Michel Thioub.

Resté malade un moment, le tour avait été suspendu. D’où l’obligation de trouver rapidement la parade pour que vive la discipline et que les cyclistes sénégalais puissent se « mettre à jour ».

En attendant, si les Algériens dominent toujours la course au classement général avec un temps de 41h31’37’’ devant les Tunisiens (41h36’09’’) et la France (41h42’06’’),  la 5e étape du jour sera courue entre Thiénaba et Kaolack sur une distance de 134km.

 

Pari sportif : comment jouer ?

  1. Version Française
  2. Version Wolof