Trophées - CAF 2017: Salah Ballon d’Or, l’Egypte honorée partout, le Cameroun zéro…

 L’Egypte est la grande gagnante de la soirée de remise des Trophées de la Confédération africaine de football, avec le sacre de Mohamed Salah (Joueur de l’année 2017), d’Hector Cuper (meilleur entraîneur) et des « Pharaons » (équipe nationale masculine de l’année).

 

Les représentants du Cameroun, vainqueur de la CAN 2017, repartent d’Accra sans la moindre récompense.

Deux mille dix-sept aura été l’année du football égyptien au vu des résultats des Trophées de la CAF. La délégation égyptienne a en effet décroché trois des plus prestigieux « oscars » du football africain, ce 4 janvier 2018 à Accra.

Si l’Egyptien Mohamed Salah a été désigné sans surprise Joueur africain de l’année 2017, les sacres d’Hector Cuper (meilleur entraîneur) et des « Pharaons » (meilleure équipe nationale masculine) étaient peut-être moins prévisibles.

Le Cameroun, qui avait remporté la Coupe d’Afrique des nations 2017, pouvait ainsi espérer obtenir le titre de meilleure sélection. Mais ses piètres performances en fin d’année, ponctuées par une non-qualification pour la Coupe du monde 2018, ont ruiné les espoirs camerounais.

L’émotion d’Asisat Oshoala Peu ou pas d’autres surprises, dans les autres catégories. Le Wydad Casablanca, vainqueur de la Ligue des champions, a été logiquement élu club de l’année.

Le Zambien Patson Daka, meilleur joueur de la CAN U20 2017 et brillant lors du Mondial des moins de 20 ans, a été désigné meilleur jeune talent. De son côté, la Nigériane Asisat Oshoala a été élue Joueuse de l’année pour la troisième fois, après 2014 et 2016.

Ce qui ne l’a pas empêché d’être très émue lors de son discours. Enfin, l’Afrique du Sud a été saluée comme étant la meilleure sélection féminine. Sa victoire était peut-être la plus simple à pronostiquer.

Aucune grande compétition féminine n’ayant eu lieu en 2017 en Afrique, il était difficile de départager les trois nominés. ________________________________________

TROPHÉES DE LA CAF 2017 :

Joueur de l’année : Mohamed Salah (EGY, Liverpool)

Joueuse de l’année : Asisat Oshoala (Nigeria/Dalian Quanjian)

Jeune joueur de l’année : Patson Daka (Zambie/Liefering)

Entraîneur de l’année : Hector Cuper (Egypte)

Club de l’année : Wydad Casablanca (Maroc)

Equipe nationale masculine de l’année : Egypte

Equipe nationale féminine de l’année : Afrique du Sud

Onze de l'année : Aymen Mathlouthi (Tunisie/Etoile du Sahel) - Ahmed Fathy (Egypte/Al Ahly), Eric Bailly (Côte d'Ivoire/Manchester Utd), Ali Maaloul (Tunisie/Al Ahly) - Mohamed Ounnajem (Maroc/Wydad Casablanca), Karim El Ahmadi (Maroc/Feyenoord), Junior Ajayi (Nigeria/Al Ahly), Achraf Bencharki (Maroc/Wydad Casablanca) - Khalid Boutaib (Maroc/Yeni Malatyaspor), Mohamed Salah (Egypte/Liverpool), Taha Yassine Khenissi (Tunisie/Espérance Tunis)

Pari sportif : comment jouer ?

  1. Version Française
  2. Version Wolof

Chroniques Vidéos

  1. Birahim Ndiaye
  2. Laye Diaw

Newsletter

Vidéo de la semaine