CAN FEM 2016- Les Lionnes en danger à Conakry

    Les Lionnes peuvent-elles ce samedi conforter leur avance acquise il y a deux semaines à Dakar, face aux Guinéennes (1 à 0) en match comptant pour la manche retour des préliminaires de la CAN féminine 2016 ?

 

C’est la question que tout le monde se pose. Certes, la sélection sénégalaise dirigée par  Mame Moussa Cissé avait réussi à prendre une avance avec un but marqué à Dakar,  sans en encaisser. Mais, vue la teneure de la rencontre aller, il faut se dire que les Guinéennes avaient aussi affiché beaucoup de prétentions et d’intentions.

Ce que certainement les  Lionnes et leur staff qui sont à Conakry depuis ce jeudi avec une équipe renforcée par deux expatriées Fanta Sy et Mbayang Sow (mais sans leur capitaine emblématique et actuelle meilleure buteuse de la D2 Française  avec 13 buts en 14 journées  Mamy Ndiaye dont le club Arras a refusé de la libérer pour cause de match important face à Lillers),ont compris

Donc, du bon renfort certes. Mais qui ne rend pas le match retour  de ce samedi, facile. Les Lionnes devront plus qu’à l’aller éviter ce piège qui pourrait vite se refermer sur elles  dans ce stade emblématique du 28 septembre.

Selon le technicien de football féminin Pape Laye Gaye accroché par Ndamli : « les Lionnes devront  restées concentrées sans faillir.  Elles doivent jouer sans pression. Surtout en défense, où j ai senti quelques fébrilités et une grosse intention des Guinéennes  à l’aller et qui chez elles,  seront encore plus vivaces »

Mais néanmoins pense coach Gaye : «  Nos Lionnes ont beaucoup d’atouts  pour s’en sortir et si elles parviennent à marquer très vite, leur qualification pourrait être acquise »

A noter que les Lionnes qui courent derrière une deuxième qualification à la CAN féminine après celle de 2012 ont été averties par l’entraineuse guinéenne Cécile Kourouma selon qui : « ce ne sont pas les Sénégalaises qui vont  nous barrer la route. On est prêtes pour le combat »

Pari sportif : comment jouer ?

  1. Version Française
  2. Version Wolof