Hortense Diédiou et Léat Buet décrochent le bronze

Les judokas sénégalaises Hortense Diédhiou et Léat Buet ont remporté dimanche des médailles de bronze, dans la catégorie des moins de 57 kg, aux 11èmes Jeux africains, à Brazzaville (4-19 septembre), a constaté l’envoyé spécial de l’APS.

Elles ont échoué en demi-finale, après un brillant parcours pour toutes les deux.

Pour les quarts de finale, Léa Buet a battu la Tunisienne championne d’Afrique en titre, par deux shido (pénalité) à un.

Elle est tombée en demi-finale, à la faveur d’une Ivoirienne.

Diédhiou a dominé une Gabonaise avant d’être éliminée dans les prolongations par une Algérienne, qui a remporté la finale devant une Ivoirienne.

Chez les moins de 52 kg, Ndèye Oumy Camara a perdu la finale de bronze devant la Nigériane Audu. Dans cette catégorie, l’Algérienne Haddad a remporté l’or, devant la Tunisienne Ayari.

Le Sénégalais Oumar Diouf (-60 kg) a été éliminé à l’étape des huitièmes de finale par un Egyptien.

La première journée des épreuves de judo a été dominée par les tireurs venus de pays du Maghreb, l’Algérie, la Tunisie et l’Egypte.

Lundi, cinq tireurs sénégalais vont descendre sur le tatami. Mbagnick Ndiaye (-100kg), Saliou Ndiaye (-81 kg), Abolanding Diatta (81 kg), Baboucar Mané (-100kg) et Monica Sagna (100kg).



APS

Pari sportif : comment jouer ?

  1. Version Française
  2. Version Wolof