EXCLU : Taekwondo- Balla Diéye : « Je suis mentalement prêt pour ramener une médaille de RIO »

Après avoir décroché sa qualification pour les 31e jeux olympiques prévus à RIO au Brésil en août prochain, le taekwondiste Sénégalais Balla Diéye semble avoir oublié cette étape de sa carrière sportive.

 

 Dans un entretien exclusif accordé à Ndamli.sn à quelques heures de son retour à Dakar ( ce mardi vers les coups de 16H GMT  en provenance de l’Allemagne), Balla Diéye se veut sans ambages : « Je suis déjà mentalement prêt pour ramener une médaille de RIO… »

Confirmant ses propos quelques minutes après sa qualification, il soutient : « Je me suis qualifié, j’en suis très content et fier pour mon pays le Sénégal. Maintenant cette étape dépassée, je ne serai pas à RIO pour faire de la figuration »

 Pour le capitaine des Lions du Taekwondo : « je veux une médaille olympique. Je veux une deuxième médaille olympique pour le Sénégal après celle de notre grand frère Amadou Dia Bâ en 1988 à Séoul. J’en suis convaincu, ce ne sera pas du tout facile car là bas, ce sont les meilleurs qui s’y retrouvent. Et j’ose dire que j’en fais parti. Mais ce qui fera la différence, ce sera la préparation »

En effet pour le double médaillé de Bronze aux championnats du monde de taekwondo de 2009 et 2013 : « pour confirmer que la préparation des compétitions internationales est longue est difficile, moi j’ai mis trois ans pour gagner cette place qualificative. Avec du soutien certes, mais beaucoup de sacrifices personnels »

Avant d’ajouter : « maintenant, les jeux olympiques étant autre chose, je lance un appel à toutes les autorités sénégalaises dont je ne sous –estime pas l’appui,  de nous donner les moyens de réussir ce pari de leur ramener cette médaille olympique que notre pays espère depuis 28 ans. C’est devenu longue comme attente.  Mais comme je le dis, ose qui peut » affirme Balla Diéye.

Selon qui : « on est à 5 mois de ces joutes, il faut tout de suite s’y mettre. Les autres combattants des autres pays avant même le tournoi qualificatif d’Agadir avaient déjà anticipé un programme clair de préparation pour RIO. Donc, il faut une séance de rattrapage rapide pour ne pas se faire doubler. Car les choses se joueront sur des détails. Mais des détails importants et essentiels ».

Sur le plan purement sportif le moins de 68kg, positionné dans les 8 meilleurs mondiaux de sa catégorie ( âgé de 36 ans) soutient : «  Je connais mes capacités et mes moyens pour réussir ce défi. Encore une fois, je veux juste une très bonne préparation et le reste Incha Allah par la grâce de Dieu on fera tout pour hisser le nom du Sénégal au plus niveau à RIO. Je ne veux que cela et je demande à tous les Sénégalais de prier pour moi et tous les autres athlètes sénégalais qui seront au Brésil »

A noter que sur les quatre ( 4) combattants en lice à Agadir, seul le capitaine des Lions du Taekwondo a réussi à gagner son ticket pour RIO. Sauvant de fait l’honneur du Sénégal, malgré sa défaite en finale face au redoutable Egyptien Zaki.

 Dans la catégorie des -80 KG  Gorame Karé (-80 kg) a été éliminé en demi-finale. Tandis que  Binta Diedhiou (-57 kg)  présente aux deux derniers JO de 2008 et 2012 ainsi que Khady Fall (-49 kg) ont échoué en quarts de finale.

 

 

 

Pari sportif : comment jouer ?

  1. Version Française
  2. Version Wolof